AF 10

Objectif et description

Dans la continuité des travaux de Greimas (1966) sur une construction algorithmique de la sémantique/sémiotique et de la morphologie du conte de Propp (1928), nous faisons l’hypothèse que la transposition d’un conte en un langage « algorithmisé » peut permettre à l’élève du primaire de prolonger et compléter le conte initial. A travers cette nouvelle méthode de médiation (Monzani, 2005), l’enfant modifie son expérience et sa relation au conte, en travaillant sur le schéma narratif dudit récit, en insistant sur l’énonciation, le motif littéraire, les stéréotypes et le jeu avec le lecteur (Plu, 2007). La proposition algorithmique (Laval, 2022) et son implémentation dans un environnement numérique (Scratch Jr ou Scratch) qui en résultent, peuvent s’apparenter à une nouvelle forme d’adaptation du conte, après celles en théâtre jeunesse contemporain (Bahier-Porte, 2007) ou en dessin animé.

Organisateur : LAVAL Dominique

Public : Formateurs/chercheurs du site de SGL, étudiants de Master MEEF 1er degré, stagiaires du 1er degré

Modalités d’organisation

Lieu : hybride

Date : 25 janvier / 8 février 2022 et 28 juin 2023

Durée : 9h (3 fois 3h)